Flâneur

Quelques mots d'un flâneur ordinaire...

jeudi 24 février 2005

~la recette du jeudi~ Brioche lente améliorée

Ingrédients, pour 4 personnes environ :
1/2 cuillère à café de levure de boulangerie déshydratée / 250g de farine / 60g de beurre / 3 oeufs / 50g + 1 pincée de sucre / 2 pincées de sel / 1 cuillère à café rase de cannelle en poudre / 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger.

Reconstituer la levure dans une grande cuillère à soupe d'eau tiède additionnée d'une pincée de sel et de sucre. Mélanger la farine, le beurre ramolli et la seconde pincée de sel, creuser un puits au milieu et y verser la levure. Bien mélanger, ajouter les oeufs et la moitié du sucre, bien mélanger à nouveau (premier pétrissage à la fourchette). Laisser reposer une douzaine d'heures à l'abri des courants d'air (dans le four éteint, ça marche bien).
La pâte doit avoir doublé de volume et être beaucoup plus élastique. La retravailler en ajoutant le reste du sucre, la cannelle et l'eau de fleur d'oranger. Répartir dans un moule à brioche ou à baba bien beurré. Laisser lever une deuxième fois pendant 4 à 5 heures. Cuire à four chaud (th. 7, 210°C) pendant 30 à 40 minutes, éventuellement en baissant la température du four en cours de cuisson selon l'aspect de la croûte. Démouler tiède as usual.

Flânons donc près du four.

jeudi 3 février 2005

~la recette du jeudi~ Crêpes opportunes

Avec peu d'originalité mais beaucoup d'à-propos, voici la recette ultra-simple de crêpes que j'ai testée pour vous hier.

Ingrédients, pour 4 personnes environ :
150g de farine / 100g de maizena / 3 oeufs / 1 cuillère à soupe d'huile / 1 pincée de sel / 1/2 litre de lait. Eventuellement pour des crêpes sucrées, 1 petit sachet de sucre vanillé / 1 cuillère à soupe d'eau de fleur d'oranger.

Dans un saladier, mélanger la farine, la maizena et la pincée de sel. Creuser un puits et y casser les oeufs, ajouter l'huile et deux cuillerées à soupe du lait (plus le sucre et l'eau de fleur d'oranger selon le cas). Bien mélanger pour obtenir une pâte homogène. Ajouter peu à peu le reste du lait jusqu'à avoir une pâte lisse (pour des crêpes encore plus légères, j'ai déjà testé de remplacer la moitié du lait par de la bière ; ça ne donne aucun goût particulier, c'est juste moins lourd). Laisser reposer une heure environ, la pâte épaissit en général.
La cuisson se fait sur le feu dans une poële bien chaude et légèrement graissée (beurre, margarine ou huile, au choix). Un peu de pâte étalée finement dans le fond de la poële, et qu'on retourne à mi-cuisson pour cuire la seconde face. Et encore, et encore, et encore... :p
Pour la garniture, sucré, salé, chacun choisit !

Flânons donc près du fourneau.